RETOUR A L ACCUEIL                            Ile de Pico (Açores-Portugal)

            retour au sommaire

Le 6 juin 2012, nous partons en ferry sur l’île de Pico, voisine de Faïal, laissant Galinette au port de Horta. Après trente minutes de navigation, nous débarquons à Madalena.

carte

Le Pico, sommet le plus haut du Portugal, culmine à 2351m et émerge rarement de la couverture nuageuse. Nous avons de la chance, le ciel est assez dégagé aujourd’hui ! Des marcheurs expérimentés font l’ascension du dernier parking au sommet : 1000m de dénivelé sur les pentes abruptes de lave et de roche volcanique.

PICO  PICO  PICO

Partout la côte est rocheuse, abrupte et inaccessible ou au contraire plate. Certaines coulées ont formé de vastes esplanades qui viennent mourrir dans la mer. Les municipalités ont équipé ces sites avec des échelles, de vraies piscines naturelles. Nous contemplons seulement ces endroits car, pour l'instant, notre souvenir de l'eau tropicale à 26° est trop présent; ici la température est plus proche de 18°!

lave  lave  lave

Pico est aussi réputée ses vins, Terra de lavas et Curral Atlantis. Les vignobles implantés dans des champs de lave sont classées par l’Unesco au patrimoine de l’humanité. Ces petites parcelles rectangulaires : «maroiços» sont divisées par des murets de roche volcanique assez hauts pour protéger les vignes des embruns, disposées en escaliers dans la direction du soleil. Elles ont été crées par les premiers habitants de l'île qui piquaient la roche volcanique afin de la broyer et d’obtenir un peu de terre pour survivre.
Ce système de culture donne un paysage étonnant !

vignes vignes vignes vignes vignes

Les champs sont peuplés par les vaches, donnant du lait, du beurre et du fromage. Il n’est pas rare de rencontrer un troupeau au milieu de la route, changeant de pâturage sur les pentes du volcan.
Les maisons typiques de Lajido, petit village au nord de Pico, construites sur une coulée nous séduisent par leur beauté austère. Les murs épais en pierres volcanique protégent les habitants des tempêtes de l’océan Atlantique.

LAJIDO  LAJIDO  LAJIDO  LAJIDO  LAJIDO

Du haut de ses nombreux « miradouros », on peut contempler toutes les îles voisines du groupe central des Açores : Faïal, Graciosa, Sao Jorge et Terceira.
PANAORAMA


HAUT DE PAGE