RETOUR A L ACCUEIL                         Ile de Terceira (Açores-Portugal)

            retour au sommaire

carte

Ce 11 juin 2012, nous avons profité des derniers souffles de vent d’ouest pour arriver juste avant le coucher du soleil au sud de l’île de Terceira, dans la marina de «Angra do Heroismo ». (une seconde marina se trouve à Praia da Vitoria, sur la côte Est).
C’est l’ancienne capitale des Açores, le passé historique est très présent dans la vieille ville d’ailleurs classée depuis 1983 par l’UNESCO : Patrimoine de l’humanité.

ANGRA  ANGRA  ANGRA

Les rues pavées permettent de belles balades et de nombreuses visites, comme celle du musée de Angra qui retrace toute l’histoire de l’île, depuis sa découverte en 1432 à nos jours. Ce musée est un ancien couvent franciscain, Vasco de Gama s’arrêta d’ailleurs ici en 1499 pour enterrer son frère Paulo, mort pendant le retour des Indes.

COUVENT  COUVENT  COUVENT  COUVENT

Angra de Heroismo se prépare aux "Festas Sanjoaninas" (fêtes de la Saint Jean, le 24 juin) : drapeaux et décorations sont de sortie. A l’occasion, plusieurs corridas seront organisées ainsi que des "Touradas da corda" qui ont déjà commencé. Un taureau attaché à une corde est lâché dans les rues et fonce vers les courageux qui l’excitent à l’aide de parapluies. Plusieurs "gros bras" maintiennent l’animal pour éviter qu’il divague dans tout le quartier. Une fois le jeu terminé, le fauve est ramené dans son champ. Cette tradition date apparemment du XVIème siècle, quand le Portugal fût envahi par l’Espagne. A cour d’armes, les Açoriens auraient fait dévaler leurs troupeaux des montagnes vers les assaillants….

TOURADA  TOURADA  TOURADA  TOURADA

En s’écartant un peu du centre, un sentier de randonnée permet de faire le tour du Monte Brasil, un petite presqu’île qui ferme la baie d’Angra. La nature bénéficie ici des soins apportés par des forestiers qui entretiennent constamment les chemins et protègent les animaux.

BRASIL  BRASIL  BRASIL  BRASIL

Au cours de notre circuit de 7 km, nous apercevons des daims en liberté et toute la gamme des espèces végétales des Açores. Du somment, qui porte un ancien mât des signaux, la vue sur la ville est exceptionnelle ! Après tant d’efforts, nous rentrons sur Galinette en tirant la langue.

BRASIL

Nous louons une voiture pour voir le reste de l’île. Au bord des routes, les habitations traditionnelles exhibent leurs cheminées de formes variées, très particulières à Terceira.

CHEMINEE  BRASIL  BRASIL

Comme sur tout l’archipel des Açores, le volcanisme est à l’honneur ici et l’on peut voir, ça et là, des fumerolles qui s’échappent de la végétation en déposant du souffre sur les roches voisines.
Deux formations volcaniques retiennent notre attention : Algar do carvão et la Gruta do natal. Ce sont des cheminées bouchées que l’on peut visiter.

VOLCAN  VOLCAN  VOLCAN

Nous descendons ainsi pendant 100m par des escalier au fond de la cheminée de cet ancien volcan. Il parait que c’est le seul volcan qui se visite ainsi au monde. La lumière du jour entre encore par l’ouverture tapissée de fougères. Elsa et Lilian sont impressionnés par l’équipement de sécurité obligatoire que l’on nous fournit à l’entrée : des casques de chantiers doublés de bonnets à usage unique !

GROTTE  GROTTE  GROTTE

Toute l’île est en fait une succession de cratères, plus ou moins larges (jusqu’à 15 km de diamètre), plus ou moins anciens, mais la plupart sont aménagés pour l’élevage ou la culture.

SERRA DO CUME

Du bord d’un de ces cratères on a une vue plongeante sur les champs bordés d’hortensias de la serra do Cume, à l’est de l’île. La plate-forme aménagée pour l’observation mérite à elle seule le détour car le vent subit une accélération inattendue en remontant la paroi : ça décoiffe !

CHAMPS  CHAMPS  CHAMPS

Pour le repas de midi, impossible de rater l’occasion de s’arrêter sur une zone de "Churrasco". Les portugais doivent décidément être les rois du barbecue. Sur l’aire du Lago de Pata (Lac aux canards) il y a au moins 20 barbecues et 40 tables à disposition ; tout cela rien que pour nous ! Lilian devient "contrôleur" du feu et Elsa chasse le canard avec Panda. Les volatiles ne se laissent pas faire et nous mangeons des côtelettes sorties du sac à dos.

LAC  LAC  LAC

Avant de partir nous étions (comme tous les matins) passés au marché du centre ville acheter de la viande délicieuse dont le prix ne dépasse pas 5€ le kilo… ce serait dommage de s’en priver !

MARINA ANGRA

Au bout d’une semaine passée ici nous larguons les amarres en direction de São Miguel qui sera probablement notre dernière escale aux Açores. Nous partons en soirée en prévoyant d’arriver vers midi le lendemain, l’air est tout de même assez frais, l’équipement de grand froid est de sortie.

FROID

HAUT DE PAGE